Comment dénicher la bonne paire de chaussures à talon ? 

Si votre poitrine correspond à un bonnet de taille C, allez-vous cherchez à agrafer un soutien-gorge de taille A ? Et si vous parveniez à le mettre, seriez-vous certaine de vous sentir au meilleur de vous-même ? 

 

Ce principe prévaut également pour les chaussures. Ni trop grandes, ni trop étroites, ni trop courtes ou trop larges, les chaussures doivent être adaptées à la morphologie de vos pieds. L’idéal restant bien sûr , si cela est possible, d’opter pour des escarpins sur mesure 

Un ajustement inadapté peut provoquer de sérieuses blessures et des douleurs persistantes qui réduisent l’intérêt et la valeur de l’investissement dans vos nouvelles chaussures à talons. 

Qu’est ce que le test du poids  ?

Avant même de penser à enfiler les chaussures que vous venez de dénicher, assurez-vous qu’elles soient stables.

L’exercice est simple :

– poser les chaussures sur une surface plane et dépourvue de tout relief, que ce soit sur le sol, un présentoir ou le comptoir du magasin.

– tapoter du bout des doigts chacune des chaussures dans un mouvement latéral de droite à gauche, comme si vous vouliez les faire tomber.

Celles-ci ne doivent pas basculer. Si elles tremblent ou vacillent au moindre petit tapotement, c’est que l’architecture de la chaussure est mal conçue et que son poids est mal équilibré. Si la chaussure est instable, vos chevilles devront travailler davantage afin de compenser ce défaut.

Chaque chaussure étant unique, vous avez intérêt à essayer 2 paires identiques de la même pointure. Parfois le pied droit ou le gauche ne présente pas les mêmes signes de stabilité. Demandez au vendeur de vous apporter une autre paire et choisissez la combinaison qui vacillera le moins.

Avant d’acheter une chaussure, il convient de la peser, en effet il faut acheter une chaussure dont le poids est équilibré. Prenez une chaussure dans chaque main et soupesez-la. Si le talon est considérablement plus lourd que la pointe, il est fort probable que vous aurez de la difficulté à maintenir la chaussure bien en place : votre talon aura tendance à quitter la chaussure à chaque pas et vous serez obligée de crisper les orteils de manière excessive afin de retenir la chaussure à vos pieds, ce qui aura pour effet de causer des crampes importantes à vos mollets, particulièrement à l’arrière du genou.

Pourquoi privilégier l’achat de chaussures avec des coussinets ?

Lors de l’achat d’une paire de chaussures, n’hésitez pas à regarder à l’intérieur de la chaussure pour voir si elle possède un coussinet. Certains fabricants comme Chamberlan prennent la peine d’enrichir leurs escarpins de coussinets à mémoire de forme. Ces précieux coussinets vous permettront d’allonger vos soirées et de gagner en confort. A l’inverse si la chaussure sur laquelle vous avez craqué est privée de ses coussinets, vous pouvez vous attendre à avoir mal aux pieds et à ne pas pouvoir la supporter très longtemps. Cependant si la chaussure n’est pas trop étroite, vous pouvez vous-même ajouter un petit coussinet, de préférence en cuir.

Quelle forme de chaussure dois-je prendre ?

Optez pour une chaussure qui épouse naturellement la forme de votre pied, ce qui est parfois difficile à mettre en œuvre, étant donné que la mode nous pousse à des créations qui compriment sérieusement nos orteils.

Enfilez toujours les 2 chaussures avant de les acheter. Il existe parfois de grandes différences entre notre pied gauche et notre pied droit.

L’idéal pour celles qui ont une grande différence entre le pied droit et le pied gauche, reste l’achat des escarpins en sur-mesure. Cependant si l’achat de escarpins sur-mesure représente un budget trop important, il vous faudra lors de l’achat d’une paire de chaussures, bien veiller à ce que vous soyez confortable dans les 2 pieds.

Comment positionner votre talon dans des chaussures à talon ?

Votre talon ne doit jamais dépasser à l’arrière et encore moins déborder sur le côté lorsque vous portez des sandales ou toute autre chaussure qui dévoile vos pieds dénudés.

Faites particulièrement attention à l’achat de mules qui présentent souvent l’inconvénient d’avoir une semelle très étroite, ce qui tend à faire déborder le talon.

Lorsque vous portez des escarpins ou toute autre chaussure fermée, votre talon doit obligatoirement embrasser le contrefort. Ne laissez qu’un très petit espace entre votre talon et la chaussure, sinon celle-ci aura tendance à « galocher », c’est-à -dire à quitter votre pied lors de la marche. Pour ne pas perdre votre chaussure, vous devrez alors compenser en agrippant vos orteils à la semelle, ce qui se traduira par de sérieuses crampes aux mollets.

Comment doivent se positionner vos orteils dans des chaussures à talon ?

Rien de plus sordide que de voir les orteils agrippés au rebord d’une chaussure, tels un naufragé à une bouée. Vos orteils doivent reposer naturellement à l’intérieur de la chaussure en suivant la courbe de la semelle.

Comment l’arche des chaussures à talon doit-elle se positionner ?

L’arche des chaussures doit épouser au mieux la forme de votre pied. Pour un confort optimal, veillez à ce que la chaussure vous semble confortable dès le premier essayage et à ce que la voûte de votre pied soit bien soutenue par la chaussure.

Comment tester les brides et les sangles sur une chaussure à talon ?

Faites très attention à la manière dont les sangles de la chaussure enserrent vos pieds. Des brides trop lâches ou au contraire trop serrées pourraient vous blesser et représenter un élément d’inconfort dans la chaussure.

Les brides doivent bien embrasser les chevilles sans les serrer, faites particulièrement attention aux boucles en métal qui, parfois, placées sur la malléole interne, peuvent vous blesser la jambe. Les brides doivent également être confortables au niveau des orteils, idéalement il faudrait que vous puissiez déplacer les brides facilement pour les installer de la manière la plus confortable pour vous.

Comment effectuer le contrôle qualité des chaussures à talon ?

Le marché de la chaussure offre un large choix de produits de différentes gammes de prix et de différentes qualités. Etant donné que l’achat de chaussures à talon représente une dépense importante dans le budget d’une garde-robe, il est primordial de savoir différencier les bons produits des mauvais produits.

Quelles matières choisir pour une chaussure à talon ?

Le cuir demeure encore le matériau le plus utilisé dans la fabrication de la chaussure. Matière souple et flexible, il épouse facilement la forme du pied et s’ajuste naturellement à tout changement de température ou d’humidité. Le cuir est une matière qui respire, à l’inverse des matières synthétiques.

Au niveau des semelles, assurez-vous qu’elles soient bien en place et qu’il n’y ait pas d’espace entre la tige et la semelle. Si la semelle est cousue, assurez-vous que les coutures soient régulières et solides.

Vérifiez bien que vous achetez des chaussures à talon avec un bon bout sur la pointe du talon pour vous faciliter la marche et faciliter l’entretien de votre talon (le bon bout peut se changer rapidement chez un cordonnier).

Quelles sont les questions à se poser lors de l’essayage d’une paire de chaussures ?

·      Votre pied repose t’il aisément à l’intérieur de la chaussure ?

·      Vos orteils sont-ils compressés ou se chevauchent-ils ?

·      Avez-vous bien plusieurs points d’appui dans votre chaussure ?

·      Sentez-vous des douleurs apparaître une fois que vous les enfilez ?

·      Les courroies s’enfoncent-elles dans la peau ?

·      Le décolleté de la chaussure vous coupe-t ’il la circulation sanguine ?

Si vous ressentez des points de douleurs dès la première seconde, cela veut dire que ces chaussures ne sont pas faites pour vous.

Les petites douleurs qui vous semblent supportables en boutique ne feront que s’amplifier une fois que vous serez sortie du magasin.N’essayez pas de vous rassurer en vous disant que les chaussures s’assoupliront.

Tout l’équipe Chambe