Interview revendeur Chamberlan – Flora Houche

Flora Houche est une créatrice de robes de mariée. Elle souhaite participer et encourager une industrie du vêtement qui respecte les humains et la planète. Dans une logique de développement durable, Flora Houche réalise essentiellement des robes de mariée en deux parties avec un haut et une jupe afin que vous puissiez les reporter à d’autres occasions en les dépareillant.  

Quel métier faites-vous ?  

« J’ai créé ma société à travers laquelle je propose des services de prestation et de modélisme.

Je travaille actuellement pour plusieurs marques comme Isabelle Marant, Balmain, Yves Saint-Laurent : je les aide sur le côté production des pièces.

Au-delà d’être prestataire de services, j’ai aussi lancé ma marque, j’ai une collection un peu vitrine pour éviter le gaspillage.

Je ne fais que des vêtements en 36 et 38 tout simplement parce qu’ils sont à ma taille et que ça me permet, si je ne les vends pas, de pouvoir les porter. Je suis également formatrice, je forme des personnes à faire mon métier sur des logiciels informatiques.

Mais la partie de mon travail que je préfère et sur laquelle je suis le plus sollicitée, c’est la partie sur-mesure.

J’ai beaucoup de personnes qui viennent pour faire leurs robes de mariée sur-mesure et là du coup c’est vraiment un modèle unique.

Flora Houche créatrice de robe de mariée sur mesure

Je dessine pour elles le modèle et après je le réalise le A à Z . La collection vitrine est un peu en décalé par rapport à ce qui est proposé actuellement partout dans les boutiques, c’est un peu voulu : c’est pour montrer et proposer une offre un peu différente des autres, c’est-à-dire avec des pantalons, des combis-pantalons, des combi-shorts, des crop-tops, et des jupes. Je n’y expose pas de robes et c’est voulu, l’objectif est de pouvoir reporter sa tenue de mariage : on dépareille pour tous les jours au lieu d’avoir une tenue que l’on achète et qui restera dans un placard : le crop-top peut se porter avec un jean et cela permet d’avoir un look décontracté. Quitte à faire du sur-mesure pour son mariage, autant investir dans des belles pièces que l’on pourra reporter facilement. »

Comment en êtes-vous arrivée à faire le métier que vous faites aujourd’hui ?  

« J’ai fait 7 ans d’études dans la mode et 2 ans en contrat de professionnalisation. Lors de ma dernière mission, j’ai passé 4 ans chez Isabel Marant. J’étais son bras droit technique donc j’assistais à tous les essayages ; je gérais toute la partie production, surtout la production des collections. Par la suite, j’ai voulu monter ma société, celle dans laquelle je travaille encore aujourd’hui. »

Créatrice de robe de mariée

Quels sont les principaux défis que vous rencontrez au quotidien dans votre métier ?  

« Le secteur d’activité est très concurrentiel. Dans mon entreprise, j’essaie de jongler entre toutes les prestations et arriver à produire et à être en temps et en heure. La ponctualité c’est un peu ma marque de fabrique, c’est la valeur que je prône dans ma société et c’est pour cela que les clients restent avec moi. Mais le plus dur pour moi c’est de jongler effectivement en termes de planning ; c’est surtout que ça représente énormément de travail, je dirais donc que le plus difficile à gérer c’est la fatigue. »

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier de créatrice de robes de mariée ? 

« La partie sur-mesure me plaît beaucoup parce que je rencontre des personnes et je mets vraiment un point d’honneur à apprendre à les connaître. Je fais à peu près des rendez-vous d’une heure et demie pour connaître la personne, donc il y a un véritable lien qui se crée entre nous. 

C’est un travail d’équipe, on est en train de construire une tenue ensemble et j’apprends à connaître la personne ; j’essaie de comprendre sa personnalité pour en définitive lui faire vraiment une robe de mariée qui sublime sa morphologie et qui reflète sa personnalité. 

C’est génial parce que ça me fait des contacts. Ce sont des personnes que je suis, et qui m’envoie les photos de leurs premiers enfants, il y a une continuité.  

En fait je fais partie, à un instant, de leur vie et après j’entretiens ce lien. » 

Créatrice de robe de mariée Paris

Comment avez-vous découvert la marque de chaussure de mariage Chamberlan ?  

« C’est mon ancien apprenti en communication qui m’a fait découvrir Chamberlan. On essayait de chercher pour le concept store une marque chaussure de mariée mais « Made in France » et artisanale, pour compléter un peu notre offre. Chamberlan colle exactement avec mon univers. »

Quel est votre modèle de chaussure de mariage préféré chez Chamberlan et pourquoi ?  

« Mon modèle préféré, c’est la sandale de mariée Cabourg, j’adore déjà le côté géométrique, j’adore les dessins, j’adore les matières, elle a un petit côté un peu rétro, un peu vintage, mais en même temps il y a également beaucoup de découpes. 

Ce que j’ai adoré, c’est la découpe de la ligne de la chaussure, le fait que ce soit arrondi, j’aime beaucoup les formes arrondies et là les petits arrondis et les petites découpes.  

Je trouve également que ces chaussures de mariée sortent clairement de l’ordinaire de tout ce qu’on pouvait trouver. En plus on est hyper bien dedans, donc là c’était le combo parfait, un petit look un peu danseuse. » 

sandale de mariage romantique

Pour quelles raisons soutenez-vous les chaussures sur-mesure Chamberlan ?  

« Pour le côté artisanal fait en France : je trouve ça génial de créer des chaussures de mariée made in France et ce que j’adore aussi chez Chamberlan, c’est le côté sur-mesure pour une chaussure de mariée 

Comme moi du coup, vous pouvez aussi proposer des chaussures sur-mesure pour que toutes les mariées trouvent des chaussures de mariage et je trouve ça super. » 

Quelle est le modèle de chaussures qui vous a toujours fait rêver ?  

« J’aime beaucoup les escarpins; en fait à la base, j’adore les Salomé, j’en ai plein mon placard. Ma chaussure préférée, c’est la Salomé, ça c’est sûr et certain ! » 

Nos revendeurs

Exposition Pascal Goet

31 mars 2022|Journal|

La culture est un art « Toujours dans une idée de partager plus avec vous, l’Art chez Chamberlan s’engage à rendre l’art et [...]